Mare de Vrasville: Faune et Flore

Le département de la Manche est peu connu par les naturalistes et pourtant il abrite de nombreux sites ornithologiques de grande valeur.

Située dans le Val de Saire, la mare de Vrasville constitue avec le marais de Réthoville « une entrée hydrologique » tous deux alimentés par le ruisseau de Varouville. La mare de Vrasville dispose d’un « ouvrage de vidange à la mer » par lequel l ‘eau de mer va réussir à pénétrer dans le marais lors de fforte marée. En revanche, la mare de Réthoville ne dispose pas de sortie directe vers la mer. Elle se déverse donc dans la Mare de Vrasville.

Ces zones humides sont très attractives pour les oiseaux. on peut y observer en escale migratoire: des limicoles, des canards, des aigrettes, des hérons pourprés, des busards des roseaux, la mésange à moustache… Ces espèces ne sont pas là par hasard, leur présence est étroitement liée à la hauteur d’eau, il est donc souhaitable de pouvoir gérer les niveaux d’eau.

De façon plus originale, des amphibiens sont présents sur cet espace naturel, avec des espèces peu communes ou rares dans la région, tel que l’Alyte accoucheur ou le Crapaud calamite, la Salamandre tachetée et le triton alpestre.

Dans le marais et les prés salés , ce sont l’Orchis négligé, la Langue de serpent, le Troscart des marais, l’Atropopis fasciculé qui orchestrent la notoriété écologique de ces milieux.

La Mare de Vrasville au fil du temps