Le fortin de la guerre des Sept ans

Se trouvant sur une place à Réthoville fut construit par les Français pour combattre les Anglais.

Il fut construit en 1756 lorsqu’éclata la guerre des Sept ans. Durant ce conflit le Cotentin était constamment « harcelé » par des corsaires prenant l’apparence de bateaux de pêche. Ces embarcations pénétraient dans toutes les anses et leurs équipages s’emparaient de tout ce qu’ils trouvaient sur place. Lors de sa construction, ce fortin se trouvait à plus de 30 mètres après les hautes mers et à 5.64 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il faisait partie d’un ensemble d’au moins cinq fortins construits sur la côte du Cotentin pour se protéger de ces corsaires. Il était équipé de 2 canons servis pas des habitants des communes astreints aux obligations militaires dans le cadre des compagnies de garde-côtes. Les conditions de vie dans ces fortins étaient très inconfortables du fait de l’importance de l’humidité.

En 1830, les conceptions sur la défense côtière ont évolué et on a renoncé à armer ces batteries dont l ‘entretien et la garde occasionnaient trop de dépenses. Il fut laissé à l ‘abandon. Dans les années 1970, ce fortin était encore habitable. Il fut acheté par Jacques Colette, un parisien qui après y avoir fait quelques aménagements, venait y passer ses vacances. Mais avec les assauts constants et inévitables de la mer qui grignote la plage et les tempêtes successives, le fortin n ‘a pas résisté et est aujourd’hui en état de ruines.

effondrement du fortin( vidéo)