Pour ce concert dans l’église d’Angoville Mira Marton (19 ans) a rejoint les quatre virtuoses déjà vus et entendus à Tocqueville.

Concert et formation de clôture pour ce premier festival « Musiques Vagabondes, escales Nord Cotentin de concertistes en devenir ».

Succès confirmé qui annonce un second festival en 2020 avec peut être la présence d’autres arts que la musique et je souhaiterais dans le même esprit l’expression de jeunes en formation mais déjà pleins de talents.

Le coup de cœur ressenti à Tocqueville a de nouveau fonctionné à Angoville.

L’Eglise d’Angoville a été  l’une des Églises retenues pour festival « Les Musiques Vagabondes » grâce à sa belle sonorité.